+41 (0)22 309 33 00 | Route des Acacias 54 b, 1227 Carouge, Genève - Suisse info@dianuro.ch

« Hot topics in urogynecology »

Bientôt l’été… et un nouveau numéro de votre newsletter.

Dans ce numéro vous retrouverez le compte rendu exceptionnel du voyage de René Rottenberg à Addis Ababa au Hamlin Fistula Hospital. (1)

Vous retrouverez aussi des résumés d’articles présentés à notre journal club et des descriptions de cas intéressants de notre « pelviboard ». Ce mois les premiers retours de nos expériences sur les injections urétrales. (2)

Nous inaugurons une série de mises au point avec des informations issues des dernières recommandations pour la prise en charge des patientes. Les guidelines complets sont souvent un peu indigestes, nous espérons que les extraits commentés vous serons utiles. Cette fois, une discussion de l’algorithme pour l’évaluation de première ligne. (3)

Enfin, ne manquez pas le challenge-concours dermato-gynécologie de Konstantine Buxtorf-Friedli ! Un prix spécial sera décerné au gagnant tiré au sort parmi les bonnes réponses. l’opportunité de se refaire l’œil sur des pathologies que nous rencontrons pas si rarement. (4)

Bonne lecture, et rejoignez-nous le mardi 18 juin à l’heure du déjeuner pour notre journal Club et Pelviboard !

Prochain Pelviboard: mardi 18 juin

Club d’urogynécologie et périnéologie
et Pelviboard

Chères amies, chers amis, cher(e)s collègues,

Nous avons le plaisir de vous convier à notre prochain journal club le mardi 18 juin 2019 de 1230 à 1330 à Carouge.

Programme :

1. Journal Club, présenté par Dr Patrick Dumps : Surgical interventions for women with stress urinary incontinence: systematic review and network meta-analysis of randomised controlled trials. BMJ 2019; 365 doi:

2. Pelviboard : cas complexes.

Cette manifestation est créditée de un point de formation continue par la SSGO.

Nous vous remercions de vous inscrire 48 heures à l’avance et d’annoncer si vous souhaitez présenter un cas à discuter par mail : info@dianuro.ch. Le lieu exact vous sera communiqué après l’enregistrement de votre inscription.

Votre équipe urogyn de Dianuro :

 

Inscription au Pelviboard du 18 juin 2019

9 + 15 =

1.- Petite incursion dans le domaine de la fistule obstétricale en Afrique

Avec l’intention de me former dans la chirurgie de la fistule obstétricale, j’ai pu me rendre du 12.5 au 1.6.2019, d’abord 2 semaines à Addis Ababa, Ethiopie, dans un hôpital dédié à cette pathologie depuis 60 ans, le Hamlin Fistula Hospital. Créé en 1959 par un couple d’urologues australien, conscient de l’importance du problème dans cette région, parti de rien, ils ont développé une institution qui n’a cessé de grandir, tant en excellence qu’en taille, avec actuellement 5 centres Hamlin dans le pays, répartis dans les principales régions, outre celui de la capitale. Cet hôpital a traité plus de 60000 cas de fistules et contribue à la prévention de ces pathologies en ayant formé des équipes de sages-femmes qui portent l’information jusque dans les centres ruraux éloignés. Pour un ordre de grandeur, l’Ethiopie ç’est 100 millions d’habitants, un des pays les + pauvre du globe, avec un revenu moyen /hab. de 200 dollars/mois (enseignants, médecins, militaire, police, tout ce qui dépend de la fonction publique). Hamlin est une fondation privée qui vit grâce à des donations de sources très diverses et du monde entier, actuellement beaucoup d’Australie et des USA.

2. Injections urétrales

Depuis plusieurs années des injections périurétrales d’agents de comblement ont été proposées pour le traitement de l’incontinence urinaire à l’effort, avec des succès variables. Cette méthode pourrait s’avérer efficace et cost-effective, au moins à court terme. Lors de notre réunion d’urogynécologie au MAH, la Professeure Annette Kuhn de l’Inselspital à Berne nous a présenté des résultats plus qu’intéressants et sa longue expérience des injections de gel de polyacrylamide (Bulkamid), rapportée dans diverses publications.

3. Une nouvelle série au suspense haletant :
Recommandations Saison 1 épisode 1 : NICE et le consentement informé

Nous vous proposons de passer en revue au fil des épisodes diverses recommandations récentes et d’en faire un résumé avec si possible des outils utiles à la pratique clinique quotidienne. Pour commencer, la publication récente du NIH, NICE 2019 Management of urinary incontinence and pelvic organ prolapse in women. (ref 1)

Il faut se rendre à l’évidence, la complexité du traitement pour de l’incontinence urinaire est en pleine expansion. Aux progrès technologiques et médicaux-chirurgicaux viennent s’intercaler les connaissances sur les effets secondaires parfois catastrophiques de ces traitements et les incertitudes sur les issues à long terme, les contraintes économiques et les tempêtes médiatiques.

Afficher image

Dermato-gynéco Quiz, par Konstantine Buxtorf-Friedli

Cochez votre proposition, la réponse apparaîtra. Un prix spécial sera tiré au sort parmi les bonnes réponses

Patiente de 65 ans, en bonne santé habituelle, qui présente des brûlures de la région anale et génitale depuis des années.

Diagnostic

Il s'agit de

10 + 3 =

Dianuro, centre médical spécialisé en Périnéologie

La périnéologie est la spécialité médicale qui traite les troubles fonctionnels des trois régions du périnée : urinaire, vaginale et ano-rectale. Fort d’une équipe complète de spécialistes, Dianuro assure le traitement harmonisé de l’ensemble des affections de la sphère périnéale : incontinence urinaire, incontinence des gaz ou des selles, prolapsus génitaux (hernies génitales), constipation, hémorroïdes, fissures, diminutions de la sensibilité, douleurs et difficultés sexuelles.

Notre équipe multidisciplinaire est à votre service

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, ainsi que notre Politique de Confidentialité Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer